Protection contre les ondes électromagnétiques

La pollution électromagnétique et les syndromes de sensibilisation centrale

Fibromyalgie, Syndrome de Fatigue Chronique, Syndrome de Sensibilisation Chimique Multiple et Hypersensibilité Electrique.

Ces différentes entités nosologiques ont  été regroupées sous le nom de SYNDROMES DE SENSIBILISATION CENTRALE.

Quels sont les éléments communs à ces différentes pathologies permettant leur expression ?

Les options métaboliques et biochimiques ont été étudiées de manière très approfondies. Mais leurs connexions  avec l’exposition aux champs électromagnétiques (C.E.M ou E.M.F. en anglais) n’ont pas été évaluées de manière correcte selon notre avis.

C’est pour cela que nous allons essayer d’expliquer dans cette présentation les relations existantes entre ces syndromes et l’influence des CEM  sur les organismes vivants.

Il nous faut avant tout parler de l’eau extracellulaire qui représente 50% de la totalité de l’eau corporelle.

20% de cette eau est une eau circulante et 80% est une eau structurelle, incorporée dans la Matrice Extra Cellulaire (M.E.C. ou E.C.M en anglais)

L’eau de ce secteur correspond soit à la Bound Water (eau liée) soit à la Shell Water (eau conque) :

Elles permettent de maintenir la forme spatiale des molécules.

Sans ces différentes formes d’eaux, aucune molécule ne peut maintenir sa forme. Par exemple, la durée de vie de l’ADN déshydraté est de 50 millisecondes.

Structure de la M.E.C:

La substance fondamentale constituante de la M.E.C. est sécrétée par les fibrocytes et détruite par les macrophages.

Elle se compose de plusieurs éléments :

  • L’acide hyaluronique
  • Les collagènes
  • Les glycoprotéines

Ces éléments ont une extension spatiale qui ressemble à des feuilles de fougère.

Cette extension spatiale est liée à l’eau et aux minéraux incorporant la MEC.

Ces structures glycoprotéiques maintiennent l’eau et les sels minéraux, garants de l’homéostasie du Milieu Interne.

Ces eaux que nous venons de décrire, ont une structure différente des trois états connus:

Ce ne sont ni :

  • de la vapeur,
  • de la glace,
  • du liquide mais plutôt…

Un gel qui a une structure proche des cristaux et/ou des quasi-cristaux…

Il se trouve qu’entre l’eau et la glace, H3O2 existe sous forme de gel entre ces deux états. Ce supplément d’hydrogène rend l’EZ chargée négativement. Autres propriétés: 10% d’indice de réfraction, il est fluorescent, visqueux, les molécules sont alignées et la structure est différente de la glace et de l’eau en vrac.

L’eau EZ est stratifiée de manière à obtenir une hélice dont la hauteur varie. Eau programmable? . Les couches forment une barrière en forme de nid d’abeilles repoussant les particules et les solutés.*

* (Regardez cette vidéo de laboratoire de dix secondes intitulée Solute Exclusion on Vimeo) L’eau cristalline se développe à l’interface air-eau, expliquant ainsi pourquoi l’eau peut être «collante» lorsqu’elle est entourée d’atmosphère / d’air.

Ou sur le Blog du Pr Marc Henry :
https://prmarchenry.blogspot.com/2014/05/eau-morphogenqiue.html

Les noms les plus récents sont:

  • Eau EZ (Eau d’exclusion) ou Eau Interfaciale (Pr. Gerard Pollack)
  • Eau Morphogénique (L’eau et la physique quantique Editions Dangles : Pr. Marc Henry)

Cet état structurel permet de maintenir et de transmettre des informations par l’échange de biophotons comme dans une fibre optique. (Toutes les cellules émettent des biophotons pour communiquer)

Pr. F.A Popp “La Biologie de la Lumière” Marco Pietteur Editions)

« Illuminating water and life » : Emilio Del Giudice /Mae-Wan Ho (https://www.tandfonline.com/doi/full/10.3109/15368378.2015.1036079)

Cette eau fonctionne comme un Waser (Laser à eau)
Water as a Free Electric Dipole Laser: Physical Review Letters 61(9):1085-1088  · September 1988

L’eau de ce système a été décrite selon Pischinger par le physicien germano-soviétique Trincher en 1981*, comme ayant l’aspect de la glace à température ambiante et capable de stocker les informations de nos contaminations passées.*

Trincher K. Die Gesetze der biologischen Thermodynamik. Urban u. Schwarzenberg Wien. Munchen. Baltimore 1981.

De plus, les variations de conformation spatiale par accumulation de mucus toxiques pathogènes, ou de  déshydratation par défaut, vont diminuer à la fois la fonction de nutrition et de communication de la M.E.C

Et maintenant, le point important à signaler:

Il n’y a pas de contact entre les nerfs, les capillaires, lymphatiques et cellules.

L’espace entre ces terminaisons nerveuses ou des cellules vasculaires et
est une interface d’information.

C’est  l’espace où passe et s’accumule tout ce qui doit entrer ou est sorti de la cellule.

L’état de cet espace dépend de :

  • l’hydratation
  • la concentration en ions
  • l’accumulation de déchets

Il est crucial pour l’expression génique de la cellule.

Il est le principal lieu qui permet l’expression de l’épigénétique.

 

La Matrice Extracellulaire commande:

  1. L’expression des gènes.
  2. l’apoptose cellulaire.

(voir:  Hay E.D. Extracelular Matrix. J. Cell Biol. 91 (1980) 205s-223s.)

 

L’eau morphogénique ou interfaciale est un élément de régulation très important et elle est une cible préférentielle des différents types de champs électromagnétiques.

Les connexions d’information entre la matrice extracellulaire et des centres régulateurs supérieurs sont très importantes.

Connaissant l’importance de filtration d’informations de la substance réticulaire, et les réponses de l’hypothalamus, nous pensons que ces systèmes de contrôle différentiel sont capitaux dans la compréhension de la physiopathologie des syndromes de sensibilisation centrale.

La formation réticulaire a été découverte en 1949 par Horace Magoun et Giuseppe Moruzzi.

Sa partie ascendante, qui fait partie du système connu comme SARA (système activateur réticulaire ascendant), qui inclut la formation réticulaire et ses connexions, responsable de la régulation de l’état de vigilance et des oscillations diurnes/nocturnes.

Sa partie descendante dont le rôle est de diminuer ou d’amplifier les réponses des centres supérieurs.

La formation réticulaire est formée de plus de 100 petits réseaux neuronaux chacun ayant des fonctions dédiées : (Le réseau de neurones se comporte comme un système non linéaire, complexe de transmission de l’information par rétropropagation. )

  • contrôle moteur somatique
  • contrôle cardio-vasculaire
  • modulation de la douleur
  • sommeil vigilance
  • accoutumance

http://projets.developpez.com/attachments/download/644/rfg1_1_.pdf

Ces réseaux reçoivent les informations par voies :

  • circulatoires
  • nerveuses
  • électromagnétiques (au travers des informations transmises par voie électromagnétique en utilisant le long de l’intérieur des molécules de collagène de forme spiralée, suivant le même principe que la transmission d’informations au travers des microtubules dans la cellule).

 

Ce système de contrôle différentiel est altéré, submergé par l’exposition permanente à des champs oscillants. (Exposition qui n’existait pas de manière aussi importante il y a 25.ans).

Comprenons bien qu’une stimulation permanente à partir d’une matrice extracellulaire altérée peut modifier la réponse qui sera de ce fait inadaptée, comme le décrivait parfaitement Henri Laborit. (“L´inhibition de l’action” Masson  1986).

Cette information est déstructurante et crée un état de dysfonction chronique (état d’entropie).

Ces éléments expliquent l’installation d’un état d’hypersensibilité, quelle que soit ses modes d’expression.

La M.E.C. interagit avec:

  • Les frontières : épithéliums pulmonaires, génitaux mais surtout digestifs.
  • La membrane cellulaire, les mitochondries, l’ADN du noyau.
  • Les centres supérieurs : Substance réticulaire et Hypothalamus.

Le professeur Martin L. Pall a publié des travaux qui montrent :

  • que le cycle oxyde nitrique et NO/ONOO est perturbé
  • que les récepteurs NMDA ainsi que les canaux calciques sont altérés et empêchent que les ions Ca++ puissent sortir de la cellule.

Voir : (https://www.youtube.com/watch?v=6A7r1gemjto)

 

Nous avons de notre côté, développé antérieurement différentes études qui viennent appuyer ces travaux et que nous allons vous exposer.

Depuis 1992, (date à laquelle je trouvais une solution satisfaisante à mon E.H.S., grâce à la technologie CMO), j’ai intégré l’équipe de recherches travaillant sur les oscillateurs magnétiques de compensation (C.M.O.).

Nous avons mis en évidence :

  • que  la puissance du signal n’a aucune importance.
  • que seule la FREQUENCE est importante.

Pourquoi ?

  • Parce que les différentes structures biologiques (membranes, mitochondries, ADN etc.) mais aussi les structures moléculaires répondent à des fréquences situées en général dans la bande des E.L.F. ou Extrêmement basse fréquence.
  • Une structure répond à un signal fréquentiel précis et cela a une intensité proche de zéro, comme cela a été prédit par l’effet fenêtre de Fröhlich.
  • Parce que les micro-ondes qui servent de porteuse, n’agissent pas par effet thermique mais par l’altération qu’elles produisent sur les protéines et par la déstructuration de l’eau interfasciale (augmentant ainsi la perturbation d’information que reçoivent les centres supérieurs).

La physique, suivant l’orientation des travaux du Pr Herbert Fröhlich et du Pr Gérard Hyland, a montré que LES SYSTEMES VIVANTS SONT DES SYSTEMES OUVERTS QUI NE REPONDENT PAS DE MANIERE LINEAIRE.

C’est-à-dire qu’il n’existe pas de relation dose effet comme cela existe par exemple en pharmacologie (l’aspirine n’a pas les mêmes indications ni les mêmes effets suivant la dose l’heure et la fréquence administration)

(Voir : G.HYLAND. 1836 THE LANCET • Vol 356 • November 25, 2000)

Nous vous recommandons la lecture de ce document du Parlement européen

Impact des CEM sur l’organisme :

1 – La liaison ion-protéine est perturbée :

Une protéine maintient ses structures tertiaire et quaternaire grâce à l’eau conque (Shell Water) (voir :  P. Mentré : L’eau dans la cellule, Masson, 1995) et à l’ion ou aux ions situés au centre de cette coquille et qui permettent le maintien spatial de cette coquille aqueuse.

Ces ions, au-delà de leur fonction chimique interagissent grâce à leur fonction oscillatoire.

Leurs fréquences de résonance spécifique sont les suivantes :

  • 30 Hz pour l’ion Sodium
  • 40 Hz pour l’ion Calcium
  • 50 Hz pour l’ion Potassium
  • 41, 55 Hz pour l’ion Magnesium
  • 217 Hz pour l’ion Fer.

Il faut savoir que les fréquences générées par l’électronique interne des téléphones portables se situent entre 30 et 40 hertz.

La fréquence de modulation de la porteuse (2,45 GHz) est décomposée en différentes fréquences à partir du 217 Hz. Afin de permettre le passage de plusieurs conversations sur une seule porteuse.

Magnetobiology Underlying physical problem

Vladimir Binhi

General Physic Institut, Russian Academy of Sciences Moscow Russia
Academic Press  Published Mars 2002

2 – La résonance cavitaire :

Le second des mouvements  ioniques correspond un mouvement de pulsation analogue au mode de déplacement d’un poulpe.

Les fréquences correspondantes s’établissent dans la fourchette de 1 à 2 GHz pour les ions calcium et magnésium. Ces fréquences sont utilisées pour le fonctionnement des téléphones portables.

L’émission de ces fréquences, aussi bien dans la bande des radiofréquences comme de celles des très basses fréquences, affecte la liaison ion protéine, la conséquence étant l’apparition d’une dysfonction de ces différentes protéines.

Cela provoque des troubles physiologiques, qui affectent tous les systèmes de l’organisme en particulier le système nerveux, le système ostéo musculaire.

Quant à la résonance cavitaire, la perte de celle-ci empêche l’activation des récepteurs membranaires pour la protéine affectée.

 

Au vu de ce que nous avons exposé quant à l’intensité, nous avons décidé que seuls les mesures et preuves biologiques étaient valables pour l’évaluation des effets des CEM.

 

Avant d’exposer notre travail, je tiens à souligner un fait :

À quoi cela sert-il de mesurer une puissance de réception avec un appareil électronique quand la plupart des malades hypersensibles sont plus sensibles que ces appareils !

Exemple de M.S. :

J’ai suivi ce patient qui commença à avoir des réactions anormales qui déconcertèrent les différents médecins qu’il consulta.

La réponse fut une prescription d’anxiolytiques et d’antidépresseurs.

J’ai identifié formellement le type de syndrome :  il était soumis à une exposition permanente durant son travail car son fauteuil était exactement situé au-dessus du faisceau de câbles électriques et informatiques qui se distribuaient dans l’immeuble de bureaux dans lequel il travaillait.

Sa sensibilité était tellement importante, que je l’emmenai sur une montagne de l’intérieur de la Province d’Alicante qu’il ne connaissait pas.

Je lui couvris les yeux avec un bandeau, je lui fis faire plusieurs tours sur lui-même et lui demandai ce qu’il ressentait : il pointa une direction avec sa main et me dit qu’il ressentait une antenne à un peu plus de 3 km.

Je ne savais pas s’il y avait une antenne, nous prîmes la voiture et à 3,5 km il y avait effectivement une antenne. Quand ces faits se déroulèrent, il existait en service des antennes GSM 0,9GHz et DB 1,8 GHz dont la distance d’émission était plus importante qu’avec les fréquences actuelles.

Il est évident, à la lumière de nombreux autre cas, que les malades arrivent à être beaucoup plus sensibles que les différentes sondes de détection.

Nous savons cela depuis les années 90, la description étant faite dans l’Encyclopédie Médico-Chirurgicale, ouvrage de référence pour les médecins français

(Voir aussi “santé publique”: http://www.santepublique-editions.fr/objects/02-CHU-Nimes-Effets-Biologiques.pdf)

Symptômes de l’Hypersensibilité :

Les premiers symptômes montrant la sensibilisation de l’organisme à l’exposition aux ondes électromagnétiques artificielles sont les suivants :

  • douleurs et/ou sensations de chaleur sur l’oreille
  • troubles de sensibilité (fourmillements qui peuvent arriver jusqu’à une sensation brûlures) au niveau de la face, du cuir chevelu, des bras et des avant-bras ou de la main qui tient le téléphone portable ou la souris d’ordinateur.
  • Céphalées associées de manière caractéristique à une rigidité et à une douleur de la nuque
  • troubles du sommeil, insomnie, fatigue chronique
  • troubles du comportement avec irritabilité et épisode de violence verbale.
  • Acouphènes transitoires qui peuvent devenir permanents si l’exposition se poursuit
  • hyperacousie (intolérance aux bruits en particulier aux bruits de fond)
  • troubles visuels associés avec une anomalie de convergence (vision trouble,picotements des yeux reliés à des microlésions cornéennes et de façon plus rare apparition de flashs lumineux)–Professeur Myata

Voir l’article Traumatisme de la cornée.

  • Anomalies de la sensibilité proprioceptive, se manifestant par l’apparition de sensations vertigineuses qui s’accompagnent très souvent de troubles de l’équilibre durant la marche.
  • Et très précocement et de manière presque constante troubles cognitifs.

 

Le cumul et l’importance de ces différents symptômes va aller crescendo et devenir chronique si la solution de protection n’est pas utilisée.

Analyse de l’oxide nitrique après exposition téléphone portable

Auteur : Clements Croome D. 1999,2000,2001, Université de Reading. Grande Bretagne. Objet de l’étude : Symptômes de stress Électromagnétique dus aux téléphones portables.

CALCIUM : Le calcium (Ca ++) joue un rôle essentiel dans tous les échanges cellulaires, en particulier dans les tissus nerveux. C’est un médiateur important (“second messager”) dans la plupart des réactions biochimiques cellulaires. L’hypophyse (glande cérébrale) est un centre de contrôle des hormones. Le calcium et l’ACTH (voir page 17) sont des composants essentiels dans la régulation des systèmes hormono-immunologiques. Le stress observé chez les sujets exposés aux radiations d’un téléphone mobile provoque une forte perturbation du calcium intracellulaire qui oblige le corps à utiliser ses mécanismes de rééquilibrage. Cela provoque un excellent stress cellulaire et entraîne le déplacement d’autres charges ioniques (Magnésium Mg ++) qui sont critiques pour le métabolisme. La présence d’un oscillateur de compensation magnétique (CMO) a permis le retour des niveaux de calcium à la normale

Le concept de stress électromagnétiques :

Nous fûmes les premiers à parler de stress électromagnétiques, après avoir analysé les résultats que nous vous présentons.

CORTICOSTÉRONE :

CORTISOL :

ACTH :

MÉLATONINE :

Chute de la production de mélatonine : il y a une baisse de 80% de la sécrétion de la mélatonine après exposition à des ondes électromagnétiques. La mélatonine est un inducteur du sommeil, mais possède également des propriétés anti-radicaux libres, antitumorales et antiépileptiques à fortes doses. La chute de la mélatonine provoque des troubles du sommeil, de la fatigue et peut induire une dépression.

NEURONES :

Impact sur les processus cognitifs :

Les radiations électromagnétiques des téléphones portables provoque la diminution de la neurogenèse (25 %) étudiée lors de la régénération des neurones de l’hippocampe. L’hippocampe est le centre cérébral impliqué dans la gestion de la mémoire, de la concentration et dans les capacités d’apprentissage. Cette diminution pourrait créer des troubles au niveau de ces différentes fonctions notre par la réduction de taille de l’hippocampe, aggravée par la chute de la neurogenèse est reconnue comme un des marqueurs de la maladie d’Alzheimer.

Toutefois savons depuis peu d’années qu’il existe effectivement dans la zone sous ventriculaire du cerveau une lame de réserve de cellules souches. L’étude que nous avons réalisée sur la régénération des neurones de l’hippocampe lors de l’exposition un téléphone portable montre qu’il existe une baisse de la neurogenèse qui atteint 25%.

Cette lame de régénération pourrait de toute évidence être affectée par ces radiations.

ALTERATION DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE

Alteréation de l’A.D.N :

Publication in the journal of cellular biochemistry:

Commentaire: Ces résultats montrent un stress cellulaire relié à une exposition au téléphone portable, mais en évidence par l’augmentation production de la protéine HS P 70 (3,6 fois son niveau de base) tout comme la surproduction de facteurs de croissance de la cellule par activation du SER (multiplication par 3,5).

Le test consiste à quantifier la synthèse HSP 70 dans les systèmes vivants étudiés qui sont exposés aux rayonnements électromagnétiques d’un téléphone mobile.

Les résultats de l’essai fournissent des données objectives d’un grand stress cellulaire lié à l’exposition. La présence d’un oscillateur compensatoire (CMO) a réduit le HSP 70 de 73% par rapport à l’augmentation observée chez les sujets exposés.

S.R.E ( SERUM RESPONSE ELEMENT)

SEQUENCE S.R.E de l’ADN:

Commentaires: L’hyperactivation de la séquence SRE de l’ADN est un signe du stress de l’ADN (comme c’est le cas avec une augmentation des niveaux de la protéine de stress HSP 70 – voir plus haut). Les gènes c-myc, c-fos et c-jun jouent un rôle important dans la régulation et le contrôle du développement du corps et sont connus pour être impliqués dans les changements cellulaires carcinogènes. Ces gènes contrôlent la croissance cellulaire via la séquence de régulation de l’ADN appelée SRE, Sérum Response Element. Le test consiste à quantifier l’hyperactivation de SRE dans les systèmes vivants étudiés qui sont exposés aux rayonnements électromagnétiques d’un téléphone mobile. Cette hyperactivation favorise la prolifération cellulaire et pourrait favoriser la carcinogenèse. Les résultats de l’essai fournissent des données objectives d’un grand stress cellulaire lié à l’exposition. La présence d’un oscillateur compensateur (CMO) a renvoyé la SRE à la normale.

QUE DIRE EN ARRIVANT A LA FIN DE CETTE PRESENTATION ?

Que l’on n’a pas évalué de manière suffisante l’importance des signaux physiques par rapport aux signaux chimiques, et leur impact sur les structures vivantes.

 

Lectures recommandées :

(RESONANCE IN BIOENERGETICS , W.F.C. McClare)

(Annals of the New York Academy of Sciences Volume 227, Issue 1,)

(Deciphering the language of cells ,Tian Y. Tsong  :Trends Biochem Sci. 1989 Mar;14(3):89-92.)

(Electromagnetic homeostasis and the role of low-amplitude electromagnetic fields on life organization: A. De Ninno & M. Pregnolato – Electromagnetic Biology and Medicine Vol 36, 2017. Issue 2)

De ces trois publications, celle de McClare est sûrement la plus importante car il démontre que les stimuli physiques sont 100 fois plus puissants que les stimuli chimiques.

Qu’est-ce qu’un C.M.O ?

Des solutions aqueuses structurées par traitement électromagnétique émettent des signaux électromagnétiques hyper faibles et bioactifs, afin de maintenir la liaison ion-protéine fonctionnelle.

Chaque CMO contient une solution saline microcristalline qui, activée par le rayonnement de l’appareil, va générer un signal hyper-faible ; c’est le signal de compensation.

Ce signal de compensation va entrer en résonance avec les récepteurs des organismes vivants, et permettre ainsi aux cellules de l’organisme d’échanger de façon normale et naturelle, malgré la présence du rayonnement électromagnétique artificiel.

Agissant directement sur le biologique, le CMO ne modifie pas l’intensité des champs émis et ne perturbe donc pas le fonctionnement électronique des appareils.

GLOSSAIRE :

Fibromyalgie :
La fibromyalgie, ou syndrome fibromyalgique, est une maladie faisant partie avec le Syndrome de Fatigue Chroniques, le Syndrome de Sensibilité Chimique Multiple et l’hypersensibilité Electromagnétique, des Syndromes de Sensibilisation Centrale.

La FM associe des douleurs musculaires et articulaires diffuses, une fatigue, des troubles du sommeil, des troubles cognitifs mineurs et des troubles de l’humeur d’intensité variable et d’évolution chronique. Le diagnostic est établi d’après l’examen clinique, habituellement normal en dehors d’une sensibilité à la pression des tissus mous ( que ce soit la recherche des fameux points gachette ou lépreuve d’Elminger incluse dans le questionnaire EFIQ), et d’analyses biologiques simples, l’ensemble permettant d’écarter d’autres diagnostics.

Nosologie :
La nosologie (du grec nosos qui signifie maladie) est une branche de la médecine qui étudie les principes généraux de classification des maladies

La matrice extracellulaire :
La matrice extracellulaire est un ensemble de grosses molécules présentes dans les tissus mais situées en dehors des cellules qui les synthétisent et les sécrètent. La matrice extracellulaire facilite les liaisons et l’adhérence entre les cellules et les organise en tissus. Elle sert donc de support et de soutien aux tissus tout en facilitant le fonctionnement cellulaire. Parmi les principales matrices extracellulaires on trouve la matrice osseuse et la matrice cartilagineuse produites respectivement par les ostéoblastes et les chondroblastes.

Eau liée :
En biologie, l’eau liée est intégrée aux structures moléculaires intra et intercellulaires, par opposition à l’eau libre ou eau circulante (sang, lymphe).

Couche d’hydratation interne : eau structurée

Eau libre : sans organisation

Eau conque : eau semi-organisée : fonction d’hydratation.

EZ water, couche d’hydratation : selon l’hypothèse de Pollack.G. « le secret moléculaire de l’eau EZ est qu’il forme des feuilles hexagonales en nid d’abeilles, séquentiellement décalées les unes sur les autres (figure 6). Ces cristaux liquides forment des domaines cohérents, agissant à bien des égards comme une seule unité quantique supraconductrice » (The Fourth phases of water ; The Fourth Phase of Water By Gerald Pollack)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Connexion

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Votre panier est vide.

Protection C.E.M.

Protection contre les ondes électromagnétiques



Langue