Oxyde nitrique exhalé

 Stepanov E, 2001 - General Physics Institute, Moscow, Russia

L'oxyde Nitrique (NO) présent dans l'expiration d'une personne est un marqueur d'inflammation tissulaire, de souffrance cellulaire et de stress biologique.

Cette étude pilote a été réalisée avec des personnes qui, avant le test, n'utilisaient pas de téléphone portable.

L'étude met en évidence l'augmentation de 40% de la concentration d'Oxyde Nitrique exhalé par l'utilisateur de téléphone portable sans protection par rapport au taux normal. Cette augmentation constatée après quinze jours d'utilisation d'un GSM est un signe clair de la non-biocompatibilité de cet appareil avec l'organisme humain.

La présence de l'oscillateur de compensation (CMO fixé sur le GSM) permet le retour à la normale du taux de NO exhalé. Ceci témoigne de l'établissement de la biocompatibilité du GSM avec l'utilisateur, lorsqu'il est équipé de CMO.