Activation de la séquence SRE de l'ADN

Goodman R, Weisbrot D, 2003 - Dept de Pathologie, Columbia University Health Sciences, États-Unis

La suractivation de la séquence SRE de l'ADN est le signe d'un stress cellulaire (ainsi qu'une augmentation de la synthèse de la protéine de stress HSP 70 l'ADN – voir précédemment). Les gènes c-myc, c-fos et c-jun jouent un rôle important dans la régulation et le contrôle du développement des organismes, et sont connus pour entrer en jeu dans les processus de cancérisation des cellules. Ces gènes contrôlent la croissance cellulaire par l'intermédiaire de la séquence régulatrice de l'ADN appelée SRE, Serum Response Element.

Le test consiste à quantifier la suractivation du SRE sur les systèmes vivants étudiés et exposés au rayonnement électromagnétique d'un téléphone portable. Cette suractivation favorise la prolifération cellulaire, est pourrait favoriser un processus cancéreux.

Les résultats de l'étude objectivent un stress cellulaire important lié à l'exposition. La présence de l'oscillateur de compensation (CMO) permet le retour à la normale du SRE